Stop Hate Speech

Open Menu

Où se situe la frontière entre la liberté d'expression et la violence verbale ?

Le discours de haine sur internet est devenu un problème global. Le seuil de tolérance de l'hostilité et des insultes a baissé, ce que l’on peut notamment observer de manière flagrante sur les réseaux sociaux et dans la section commentaires des plateformes médiatiques. Les femmes sont particulièrement touchées par le phénomène.

Le projet Stop Hate Speech

Bot Dog est un algorithme qui explore le net pour y repérer les violences verbales. Une communauté de bénévoles évalue ce que Bot Dog a trouvé puis réagit ensemble aux commentaires haineux par des contre-arguments pertinents.

Considères-tu que les insultes personnelles sont utiles pour faire avancer le débat ?

Stop Hate Speech est un projet pionnier dans la manière d’aborder la lutte contre l'hostilité et les insultes sur internet. Le projet traite d’un problème numérique en combinant une approche technique et la société civile.

Participe

Rejoins la communauté Stop Hate Speech!

Technologie

Hate Speech Radar

Un algorithme numérique, Bot Dog, est en cours de développement pour trouver les commentaires haineux sur les plateformes médiatiques et les réseaux sociaux. L'algorithme permet de collecter et de publier des données statistiques sur le discours de haine, rendant ainsi le phénomène quantifiable pour la première fois.

Société civile

Counter Speech Community

Une communauté de bénévoles évalue les publications détectées par Bot Dog, ce qui sensibilise à son tour Bot Dog et rend ses recherches plus précises. S'il s'agit vraiment d'un commentaire haineux, la communauté intervient directement dans les discussions - avec des contre-arguments ciblés, appelés Counterspeech.

Plateforme

Point de contact digitale

Une plateforme est en cours de développement sur laquelle les personnes concernées, les médias et la population pourront trouver des informations fiables et des conseils sur le sujet.

Des aide-mémoires seront disponibles pour aider à évaluer les débordements, à définir les termes ainsi qu’à identifier les différentes possibilités d’actions.

Dans la presse

Bildschirmfoto 2020 02 06 um 23 24 38 Berner Zeitung, 09.11.2019

«Ist das Internet für die ganze Gesellschaft oder nur für die hässigen drei Prozent?»

Organisierter Hass im Internet? Den gibt es auch in der Schweiz. Doch nun formiert sich die Gegenseite. Mit Treffen und Technik. Ein Augenschein in Bern.

Vers l’article
Ezgif 1 cd2d0d3d455a Le Temps, 11.02.2019

Alliance F s'attaque aux discours de haine sur le web

A l’aide d’un algorithme, Alliance F détectera le discours de haine sur les réseaux sociaux. A partir de là, une communauté plurilingue de bénévoles interviendra directement en s’adressant aux auteurs des propos haineux pour ramener le débat à un niveau factuel. «Notre projet vise à refaire d’internet un espace non violent en renforçant la liberté d’expression», souligne Sophie Achermann.

Vers l’article
Ezgif 1 a4eae1b1f9e0 NZZ am Sonntag, 10.02.2019

Frauen starten Offensive gegen Hass im Internet

Unter dem Titel Stop Hate Speech lanciert alliance F das bisher grösste Schweizer Projekt zur Bekämpfung von Hass im Internet.

Vers l’article

Stop Hate Speech Team

Sophie Achermann

Sophie Achermann

Co-Cheffe de projet
Kathrin Bertschy

Kathrin Bertschy

Co-Cheffe de projet
Morgane Bonvallat

Morgane Bonvallat

Community Manager Suisse romande
Andrea Kleger

Andrea Kleger

CTO
Sasha Rosenstein

Sasha Rosenstein

Community Manager Suisse alémanique
Bruno Wüest

Bruno Wüest

Analyste de données

Nos partenaires

Partenaire initial

Engagement Migros
Le fonds de soutien Engagement Migros permet le développement de projets pionniers qui ouvrent de nouvelles voies en expérimentant des solutions innovantes dans une société en mutation. Cette approche pragmatique combine soutien financier et services de coaching dans le cadre du Pionierlab. Engagement Migros existe grâce à l’apport annuel de quelque dix millions de francs des entreprises du groupe Migros; depuis 2012, il constitue un complément au Pour-cent culturel Migros.

Partenaire de dialogue

Fondation du Centenaire Raiffeisen
La Fondation du Centenaire Raiffeisen a été créé en 2000 pour fêter le centenaire d’existence de la banque Raiffeisen Suisse. Elle se concentre sur la promotion d’un dialogue constructif entre les différents acteurs de la société et elle met l'accent sur des thèmes essentiels pour l'avenir de la Suisse. Avec les projets de dialogue, la Fondation du Centenaire porte la culture coopérative du dialogue de Raiffeisen et ses valeurs – proximité, durabilité, crédibilité et esprit d’entreprise. - au sein de la société.

Soutenu par

Ville de Lausanne

Ville de Berne

Ville de Genève

Ville de Bienne

Ville de Thoune

Fond de Loterie de Canton de Bâle-Campagne

Canton de Vaud

Fond de Loterie de Canton de Glarus

Fond de Loterie de Canton d'Obwald

Fond de Loterie de Canton de Schaffhouse

Fond de Loterie de Canton de Thurgovie

Fond de Loterie de Canton de Zoug

Fond de Loterie de Canton d'Argovie

L'initiatrice

alliance F - Alliance de sociétés féminines suisses​

alliance F - Organisation faîtière non partisane des organisations féminines suisses et lobby politique des femmes en Suisse - promeut depuis 118 ans l'égalité entre les femmes et les hommes dans l’économie, la société et la politique. En collaboration avec des organisations partenaires et des fondations, l'association réalise des projets qui répondent aux enjeux actuels et renforcent les objectifs de l'organisation faîtière de manière durable et efficace.

Pour plus d’informations: alliancef.ch

Faire un don maintenant

Soutiens Stop Hate Speech en faisant un don !